Asclepiadaceae

Asclépiadées. (Asclepiadeae).

Plante ayant à la fois des tiges grimpantes et les feuilles très profondémént en coeur à la base.


Plante n'ayant pas à la fois ces deux caractères.


Choix précédent.



Famille : ASCLÉPIADEAE. ASCLÉPIADÉES

[Synonymes : Asclepiadaceae. Asclépiadacées]

(du genre type Asclépias).

Les plantes de cette famille ont des fleurs régulières Le calice est à 5 divisions et persiste après la floraison. La corolle est à 5 lobes étalés, à tube court. Il y a 5 étamines dont les filets sont soudés en un tube qui enveloppe l'ovaire ; chaque filet d'étamine est muni à son sommet d'un appendice en forme de cornet qui recouvre l'anthère correspondante, et dont l'ensemble apparaît comme une sorte de couronne. Il y a 2 styles très courts réunis entre eux au sommet par une masse stigmatique à 5 angles saillants séparés par des sillons qui font place aux anthères. Le pollen de chaque sac pollinique est aggloméré en une masse (pollinie) qui, en arrivant dans un sillon de la masse stigmatique, peut réaliser une pollinisation très spéciale. Le pistil est constitué par deux carpelles distincts sauf au sommet stigmatique. Le fruit est sec et est formé de deux parties, dont l'une avorte souvent ; chaque partie du fruit, correspondant à un des deux carpelles, s'ouvre par une fente longitudinale située du côté interne. Les graines sont plus ou moins comprimées et portent une aigrette de poils soyeux ; chacune d'elles contient une plantule entourée d'un albumen charnu. Ce sont des plantes vivaces, à suc laiteux, à feuilles opposées ou verticillées, entières, sans stipules, à fleurs blanches, d'un blanc jaunâtre, d'un blanc verdâtre, roses ou rougeâtres.

C'est une famille très importante dont la plupart des espèces croissent dans les contrées chaudes de tout le globe. On en a décrit environ 1.700 espèces .

RELATIONS ENTRE LES DIVERS GENRES D'ASCLÉPIADÉES. - Les quatre genres d'Asclépiadées de notre Flore se relient par leurs étamines dont les filets sont soudés en un tube et portent chacun à leur sommet un appendice, l'ensemble de ceux-ci constituant une sorte de couronne qui entoure les anthères. Les genres voisins Cynanchum et Vincetoxicum ont une couronne d'une seule pièce. Elle est en forme d'écuelle et terminée par cinq ou dix courtes dents dans le genre Vincetoxicum tandis que celle du genre Cynanchum est en tube et surmontée de cinq ou dix lobes longs et étroits. Le genre Asclépias se rapproche du genre Gomphocarpus par la couronne qui est formée de cinq cornets; chaque cornet renferme, dans le premier de ces genres, un appendice en forme de corne tandis qu'il en est dépourvu dans le deuxième.

AFFINITÉS DES ASCLÉPIADÉES AVEC LES AUTRES FAMILLES. - La famille des Asclépiadées, réunie autrefois à celle des Apocynées, en diffère seulement par les étamines soudées par leurs filets, la couronne d'appendices entourant les anthères, le pollen dont les grains sont réunis en "pollinies" et le stigmate constitué par une masse à cinq angles saillants : les Asclépiadées du genre exotique l'eriploca qui ont les étamines libres, créent ainsi un terme de passage entre les deux familles. Les Asclépiadées offrent encore quelques rapports avec les Gentianées.

Flore de France page 7124