Tiliaceae

Tiliacées. (Tiliaceae). Tilleul.

Bougeons et jeunes rameaux velus ; fruit à côtes épaisses et saillantes ; feuilles ayant des poils sur toute la surface inférieure.


Bougeons et jeunes rameaux sans poils ou presque sans poils ; fruit sans côtes saillantes SI ; feuilles n'ayant de poils en dessous qu'aux bifurcations des nervures.


Choix précédent.



Famille : TILIACEAE, TILIACÉES
(du genre type: Tilia)
Les Tiliacées ont des fleurs régulières, à 4 ou 5 sépales qui, ont à peu près la même consistance et la même couleur que les pétales et qui tombent très facilement; ces sépales sont accolés les uns aux autres dans le bouton et ne se recouvrent pas mutuellement. Il y a 4 ou 5 pétales, un grand nombre d'étamines, plus ou moins réunies entre elles par groupes à leur base; chaque étamine se termine par une anthère à 2 loges, chacune des deux loges s'ouvrant longitudinalement par une fente. L'ovaire général est formé de carpelles soudés entre eux, et est divisé en 5 loges renfermant chacune 2 ovules; les styles sont soudés et réunis en un seul style dont les stigmates sont plus ou moins distincts les uns des autres. Le fruit est presque ligneux et ne s'ouvre pas, il renferme 1 à 2 graines; la graine contient un albumen charnu, oléagineux et une plantule presque droite. Ce sont des arbres, à feuilles simples, alternes, munies de stipules. On a décrit environ 350 espèces de Tiliacées, qui croissent dans les contrées les plus variées du globe.

Genre: TILIA. TILLEUL (du mot latin telum, javelot; bois servant à faire des javelots). En allemand et en flamand : Linde. En italien : Tiglio. En anglais : Lime. - Les espèces de ce genre ont les fleurs blanchâtres ou d'un blanc jaunâtre; la fleur est à 5 sépales et à 5 pétales, à étamines nombreuses plus ou moins nettement groupées en faisceaux par la réunion des filets à la base en plusieurs groupes. L'ovaire est à 5 loges renfermant chacune 2 ovules qui sont attachés à l'angle interne des loges; les styles sont cohérents en un seul qui porte 5 stigmates. Le fruit est sec, ne s'ouvre pas ; il n'a qu'une seule loge par suite du refoulement des loges de l'ovaire sauf une et de l'avortement des ovules sauf un ou deux. Ce sont des arbres à fleurs odorantes, à feuilles simples, pétiolées, dont le limbe est denté en scie, en forme de coeur renversé ou comme coupé obliquement vers le bas, ayant, à la base du pétiole, deux petites stipules écailleuses qui tombent facilement ; en regardant le limbe par dessous, on voit de petits groupes de poils à la bifurcation des nervures. Les pédoncules commune des fleurs sont soudés sur une grande partie de leur longueur avec une bractée membraneuse. Les bourgeons sont obtus au sommet, recouverts d'écailles vertes ou rouges, correspondant aux stipules, et dont la seconde ou la troisième, très développée, embrasse et cache les suivantes. A la germination, les Tilleuls montrent deux cotylédons qui se développent en deux feuilles vertes divisées chacune en 5 lobes disposés en éventail. Les espèces de ce genre sont cultivées comme arbre d'agrément, dans les parcs, les jardins, les promenades ou au bord des routes. Le bois est utilisé en menuiserie et en ébénisterie et aussi par les sculpteurs et les tourneurs; c'est un médiocre combustible; l'écorce est employée parfois pour fabriquer des toiles grossières et des cordages. - Les fleurs sont utilisées en médecine comme sudorifiques et antispasmodiques. - On a décrit environ 12 espèces de ce genre, habitant l'Europe, les régions tempérées de l'Asie et de l'Amérique du Nord.

Remarque. - On plante assez souvent au bord des routes et dans les promenades un certain nombre d'espèces de Tilia exotiques. Citons les principales espèces plantées. Toutes ces espèces se distinguent des précédentes par la présence de 5 écailles, colorées comme les pétales et qui se trouvent au voisinage des étamines, ainsi que par leur style plus long que les étamines. Un premier groupe d'espèces est caractérisé par les bourgeons poilus. Il renferme le Tilla heterophylla Vent. du Mexique, dont le style est barbu à la base. Les espèces suivantes ont le style sans poils. Ce sont le Tilia argentea Desf. de Hongrie dont Ie fruit a des côtes saillantes, les feuilles blanches poilues en dessous mais sans paquets de poils spécialement groupés aux bifurcations des nervures, en dessous; le Tilla laxiflora Michx. de Géorgie, dont le fruit est à côtes non saillantes et dont les feuilles sont presque sans poils, ayant seulement des faisceaux de poils aux bifurcations des nervures, en dessous, ainsi que le style très saillant ; le Tilia truncata Spach ne diffère guère de l'espèce précédente que par les pétales non profondément échancrés au sommet et par le style qui est à peine plus long que les étamines. Un second groupe d espèces est caractérisé par les bourgeons sans poils. II renferme des espèces, en général, américaines : le Tilia nigra Bork. à style poilu à la base, à fruit à côtes saillantes, à feuilles sans poils ou presque sans poils en dessous; le Tilia neglecta Spach qui diffère du précédent par ses feuilles couvertes de petits poils sur tour face inférieure; le Tilla praecox A. B r. qui diffère du T. neglecta par le fruit à côtes non saillantes, le Tilla flavescens A. Br. à style sans poils, à fleurs dépassant à peine les bractées, à feuilles très pâles en dessous; le Tilia floribunda A. Br., à style sans poils, à fleurs dépassant beaucoup les bractées, à feuilles d'un vert foncé en dessus et seulement un peu plus pâles eu dessous.

AFFINITÉS DES TlLIACÉES AVEC LES AUTRES FAMILLES. - Les Tiliacées sont étroitement rattachées aux Malvacées et sont même incluses dans cette dernière famille par certains auteurs. Elles s'en rapprochent, comme nous le verrons, par les sépales ne se recouvrant pas les uns les autres dans le bouton, par leur étamines nombreuses et leur graine à albumen charnu. Ces mêmes caractères les relient à la famille exotique des Sterculiacées.

Flore de France page 8159