Rosacées. (Rosaceae). Spiraea. Spirée.

Filipendula vulgaris Moench = Spiraea Filipendula L. : Espèce protégée dans les Régions Basse Normandie, Lorraine.


Filipendula vulgaris. Moench. Spirée Filipendule.
Assez rare.
Cartes des régions de France.
Habitats : Bois, prés.
Fleurs blanches ou rosé .
Taille : de 0,2 à 0,6 mètre.
Fleurit du mois de juillet à août.
Plante vivace.

Filipendula vulgaris Moench

Filipendula vulgaris Moench

Filipendula vulgaris Moench

Filipendula vulgaris Moench. Spirée Filipendule. [Synonymes : Spiraea Filipendula L. ; Filipendula hexapetala Gilib.; Ulmaria Filipendula Hill.].

NOMS VULGAIRES. - En français : Filipendule, Terre-noix. En allemand : Erdeichel, Knollenmâdesüss, Tropwurz. En flamand : Knollige-Spierstruik, Dropwortel. En italien : Filipendola, Erba-peperina, Trina-di-Fiandra. En anglais : Dropwort, Lady's-ruffles.

USAGES ET PROPRIETES. - Les tubercules des racines sont à la rigueur comestibles; ils sont très recherchés par les porcs; les fleurs mises dans le lait, lui donnent un parfum agréable. - Cultivé comme plante ornementale; il en existe des variétés à fleurs doubles dont les étamines sont transformées en pétales plus ou moins étroits, donnant un aspect neigeux à toute l'inflorescence. - Les fleurs ne produisent pas de nectar en général, et lorsqu'il s'y produit quelques gouttelettes de nectar, les abeilles ne les visitent pas pour y récolter ce liquide sucré. - Les fleurs et les feuilles sont diurétiques et purgatives; les racines sont astringentes, et la fécule que l'on en extrait a été recommandée contre la gravelle, la diarrhée et la dysenterie. -La plante contient un glucoside, la gaulthérine et une diastase la gaulthérase, de l'acide salicylique et de l'aldéhyde salicylique.


Flore de France page 7389