Coriariées. (Coriariaceae). Coriaria. Corroyère.
Coriaria myrtifolia L. Corroyère à feuille de Myrte.
Midi.
Cartes des régions de France.
Habitats : Coteaux, bord des routes.
Fleurs vertes.
Taille : de 1 à 2 mètres.
Fleurit du mois de juin à juillet.
Plante vivace.
Arbrisseau sans poils, à feuilles ovales en pointe, entières ; fleurs de moins de 4 mm. de largeur, en grappes dressées ; fruit d'abord vert, puis noir et luisant.

Famille: CORIARIEAE. CORIARIÉES
(du genre type : Coriaria)
[Synonymes : CORIARIACAEA, CORIARIACÉES]
Les plantes de cette famille ont des fleurs régulières qui peuvent être de trois sortes : stamino-pistillées, staminé, ou pistillées, et parfois, les fleurs de chaque sorte sont sur des pieds différents. La fleur présente 5 sépales plus ou moins soudés entre eux et 5 pétales libres. Dans les fleurs staminé ou stamino-pistillées, il y a 10 étamines dont les anthères ont les deux loges séparées entre elles à la base. Dans les fleurs pistillées ou stamino-pistillées, il y a un pistil à carpelles formant dans leur partie la plus intérieure, un ovaire général terminé par des stigmates très allongés.

Genre : CORIARIA. CORROYÈRE (du mot latin corium, cuir; plante utilisée par les tanneurs). - Ce genre est caractérisé par son pistil dont l'ovaire est à 5 carpelles cohérents formant un ovaire général à 5 loges renfermant chacune un seul ovule.

NOMS VULGAIRES. - En français : Corroyère, Redoul, Redou, Herbe-aux-tanneurs. En allemand : Französische-Sumach. En italien : Roda.

USAGES ET PROPRIÉTÉS. - La plante, contenant beaucoup de tanin dans son écorce, est utilisée pour la fabrication des cuirs; on extrait de ses fruits une teinture noire. - C'est une plante dangereuse. - Les feuilles et les fruits renferment un glucoside spécial, la coriamyrtine (Riban). - Vénéneux.


Flore de France page 7723