Verbénacées. (Verbenaceae). Verbena. Verveine.

Verbena officinalis L. Verveine officinale.
Très commun.
Localisation.
Habitats : Endroits incultes.
Fleurs lilas clair.
Taille : de 0,4 à 0,8 mètre.
Fleurit du mois de juin à octobre.
Plante vivace.
Feuilles opposées ; fleurs sans pédoncule, en épi allongé ; corolle en entonnoir ; feuilles moyennes divisées.


Verbena officinalis L. 13119 Saint Savournin 2011-06-27 (juin).

Verbena officinalis L. 13119 Saint Savournin 2011-06-27 (juin).

Verbena officinalis L. 13119 Saint Savournin 2011-06-27 (juin).

Verbena officinalis L. Plante vivace de 40-80 cm., verte, un peu poilue-scabridule ; tiges dressées ou ascendantes, quadrangulaires, canaliculées alternativement sur 2 faces opposées, rameuses ; feuilles inférieures pétiolées, ovales ou oblongues en coin, incisées-dentées ou pennatifides ; fleurs bleuâtres ou lilacées, petites, sessiles, en longs épis filiformes lâches disposés en panicule terminale ; bractées acuminées, plus courtes que le calice; celui-ci pubescent, subtétragone, à 5 dents courtes inégales ; corolle en entonnoir, a tube saillant, à limbe presque plan et à 5 lobes peu inégaux; étamines incluses ; fruit inclus, oblong, se séparant en 4 carpelles.

NOMS VULGAIRES. - En français: Verveine-sauvage, Verveine commune, Herbe-sacrée, Herbe-de-sang, Herbe-du-foie, Herbe-aux-sorciers, Herbe-aux-enchantements. En anglais: Common-Vervain, Holy-herb, Juno's-tears, Simpler's-joy, Enchanter's-plant. En allemand: Eisenkraut, Gemeines-Eisenkraut, Heiligkraut, Stahlkraut, Juno-Thränen. En alsacien: Ysenkraut. En flamand: Ijserkruid, Gewoon-Ijserkruid, Ijserhard. En italien: Berbena, Verbena, Erba-sacra, Erba-crocina.

USAGES ET PROPRIÉTÉS. - La Verveine était en grande vénération chez les Romains. Les Anciens attribuaient à cette plante des propriétés miraculeuses. L'espèce a joué aussi un rôle important dans la sorcellerie, d'où l'origine de plusieurs noms vulgaires. On en formait des couronnes pour les hérauts d'armes chargés d'annoncer la paix ou la guerre. -Beaucoup d'espèces de ce genre sont cultivées comme plantes d'ornement. - Les fleurs de cette espèce sont visitées par les abeilles qui y récoltent un liquide sucré assez concentré. - C'est une plante amère, aromatique, astringente, fébrifuge, vulnéraire et résolutive; les feuilles ont été employées avec succès, en cataplasmes, contre les pleurodynies et les céphalalgies. - La plante contient un glucoside particulier, la verbénaline (de formule C17 H25 O10 d 'après Bourdier) et une substance amorphe de formule C110 H15 05.


Flore de France page 7850