Orobanchées (Orobanchaceae). Phelipaea. Phélipée.

Orobanche ramosa subsp. mutelii Coutinho. (Phelipaea ramosa). Phélipée rameux.
çà et là.
Localisation.
Habitats : Parasite sur Canabis sativa et les Nicotiana.
Fleurs jaunâtres ou violacées.
Taille : de 0,1 à 0,3 mètre.
Fleurit du mois de juillet à septembre.
Plante vivace.


Orobanche ramosa subsp. mutelii Coutinho. 13119 Saint Savournin 2007-05-15 (mai).

Orobanche ramosa subsp. mutelii Coutinho. 13119 Saint Savournin 2007-05-15 (mai).

Orobanche ramosa subsp. mutelii Coutinho. Phelipée rameuse. [Synonymes: Phelipaea ramosa C. A. Mey. ; Orobanche du Chanvre Vaucher Kopsia ramosa Dumort.; Phelipanche ramosa Pomel]. Plante de 5-40 cm., pubescente-glanduleuse, d'un blanc jaunâtre ou un peu bleuâtre ; tige peu épaissie à la base, grêle, rameuse, rarement simple, à écailles peu nombreuses et petites (1 cm. de long) ; fleurs de 10-15 et à la fin de 17 mm. de long, un peu penchées-courbées, en épis lâches et multiflores à la fin allongés ; calice poilu, à lobes triangulaires-acuminés plus courts que son tube; corolle jaunâtre lavée de bleu violet pâle, à lobes obtus, ciliés ; anthères glabres ; stigmate blanchâtre ou un peu bleuâtre.

NOMS VULGAIRES. - En français: Orobanche-du-Chanvre, Mort-au-Chanvre. En anglais : Branched-Broomrape. En allemand Hanfwürger, Tabakwürger. En flamand: Hennepbremraap, Hennepvreter En italien: Lamione-delle-Canape, Succiamele-piccolo.

USAGES ET PROPRIÉTÉES. - La plante constitue souvent un vrai fléau lorsqu'elle envahit les champs de Chanvre et de Tabac. La base des tiges a été usitée dans le traitement des maladies nerveuses.



Flore de France page 8027