Borraginées (Borraginaea). Borago. Bourrache.

Borago officinalis L. Bourrache officinale.
Assez commun (cultivé et naturalisé).
Localisation.
Habitats : Champs, chemins.
Fleurs bleues, blanches, rarement roses.
Taille : de 0,2 à 0,4 mètre.
Fleurit du mois de juin à septembre.
Plante annuelle.
Feuilles irrégulièrement dentées, les inférieures largement pétiolées ; fleurs à longs pédoncules, à corolle étalée en étoile, renversées.


Borago officinalis L. 13600 La Ciotat 2010-03-20 (mars).

Borago officinalis L. 13600 La Ciotat 2010-03-20 (mars).

Borago officinalis L. 13600 La Ciotat 2010-03-20 (mars).

Borago officinalis L. 13500 La Couronne-Carro 2011-04-14 (avr.).

Genre : BORRAGO. BOURRACHE [Synonyme : Borago] (de l'arabe abou rack qui signifie " père de la sueur " à cause des propriétés sudorifiques de la plante). En allemand : Boretsch. En flamand : Bernagie. En anglais : Borage. En italien : Borrana. - Ce genre est surtout caractérisé par les étamines dont les anthères sont rapprochées les unes contre les autres et qui forment, par leur ensemble, un cône aigu au milieu de la fleur ; chacune des anthères ne s'ouvre qu'à son sommet pour laisser échapper le pollen; les filets des étamines sont élargis et très courts et sont prolongés, à leur sommet et en dehors, par un long appendice dressé.

Borago officinalis L. Bourrache officinale. Plante annuelle de 20-60 cm, très hispide, à tige épaisse, dressée, rameuse ; feuilles ridées, épaisses, les inférieures ovales, assez brusquement rétrécies en long pétiole, les supérieures embrassantes, rétrécies au-dessus de la base ; fleurs bleues, grandes, pédonculées, en grappes à la fin allongées, feuillées inférieurement ; pédoncules épais, à la fin arqués-réfléchis, hérissés de poils étalés ; calice à lobes lancéolés-linéaires, aussi longs que la corolle, connivents à la maturité ; corolle en roue, à tube presque nul, à lobes ovales-acuminés ; carpelles bruns, gros, très obtus.

NOMS VULGAIRES. - En français : Bourrache, Bourrache commune, Bourrage. En anglais : Common-Borage, Beebread. En allemand - Boretsch, Blaue-Himmelstern. En flamand : Gewone Bernagie, Steekneusjes. En italien : Borrana-salvatica.

USAGES ET PROPRIÉTÉS. - Ses feuilles servent parfois à assaisonner les potages; en Angleterre et en Italie, on consomme quelquefois les feuilles et les fleurs cuites ou frites; les feuilles hachées et confites dans du vinaigre peuvent être utilisées comme hors-d'oeuvre et les fleurs fraîches seules ou mélangées aux fleurs de Capucine pour décorer les salades. - La plante est cultivée dans les jardins et parfois même en grand, dans les champs. Les fleurs fournissent une couleur verte employée en teinture. Les abeilles visitent avec activité les fleurs de cette espèce et y récoltent un nectar abondant auquel on a reproché à tort de provoquer la dysenterie des abeilles; en Amérique, la plante est parfois cultivée en grand comme plante mellifère. - La Bourrache possède d'importantes propriétés sudorifiques et les fleurs sont très souvent employées pour faire de la tisane qui facilite la transpiration, l'expectoration et est usitée contre la toux; les feuilles et les fleurs sont émollientes, diurétiques, diaphorétiques et ont été appliquées au traitement des fièvres éruptives (rougeole, scarlatine) ; on s'en sert aussi dans la médecine vétérinaire; parfois on substitue, à tort, des fleurs de Buglosse ou des fleurs de Vipérine à celles de Bourrache. - La plante renferme beaucoup de substances gommeuses, de l'azotate de potassium et du malate de calcium; l'analyse des cendres de la plante a donné pour cent: 46,8 de potasse; 19,3 de chaux; 11,2 de silice; 12,2 d'acide phosphorique; 6,2 de chlore; 3,3 d'acide sulfurique; 1,9 de magnésie; 1,88 de soude; 1,3 de sesquioxide de fer.

Flore de France page 8121