Rosacées. (Rosaceae). Agrimonia. Aigremoine.
Agrimonia procera Wallr.: Espèce protégée dans la Région Aquitaine.

Agrimonia Eupatoria. L. Aigremoine Eupatoire.
Trés commun.
Localisation.
Habitats : Chemins, bois.
Fleurs jaunes.
Taille : de 0,2 à 0,8 mètre.
Fleurit du mois de juin à août.
Plante vivace.


Agrimonia Eupatoria. L. 13119 Saint Savournin 2011-06-15 (juin).

Agrimonia Eupatoria. L. 13119 Saint Savournin 2011-06-15 (juin).

Agrimonia Eupatoria. L. 13119 Saint Savournin 2010-08-19 (août).

Agrimonia Eupatoria. L. 13119 Saint Savournin 2011-06-15 (juin).

Agrimonia Eupatoria. L. 13119 Saint Savournin 2011-06-15 (juin).

Genre: AGRIMONIA. AIGREMOINE (de l'altération du mot (argemone) taie de l'œil ; propriétés antiophthalmiques attribuées à la plante). En allemand : Odermennig. En flamand : Agrimonie. En italien : Agrimonia. En anglais : Agrimony. - On reconnaît ce genre au calice qui est recouvert de petites épines, crochues au sommet, disposées sur plusieurs rangées, et à la corolle formée de 5 pétales jaunes.

Agrimonia Eupatoria L. Aigremoine Eupatoire. Plante de 30-60 cm, dressée, velue-hérissée, à souche épaisse ; tige simple ou peu rameuse, ordinairement rougeâtre ; feuilles pennatiséquées, à 5-9 segments ovales-lancéolés, profondément dentés, entremêlés de segments plus petits, à face inférieure velue-blanchâtre et sans glandes ; stipules violacées, embrassantes, incisées-dentées ; fleurs jaunes en grappes allongées ; calice fructifère obconique, fortement sillonné presque jusqu'à la base, muni au sommet de soies toutes étalées-ascendantes ; ordinairement 1 seul carpelle à la maturité.

NOMS VULGAIRES. - En français: Aigremoine, Agrimoine, Eupatoire-des-anciens, Herbe-de-Saint-Guillaume, Herbe-de-Sainte-Madeleine. - En allemand : Odermennig, Agrimonien, Steinwurz, Griechischer-Leberkraut, Ackermenning. En flamand : Agrimonie, Agrimony, Havermonie. En italien: Agrimonia, Acrimonia, Erba-da-andata, Erba-Guglielmo, Erba-vettonica, Santonica. En anglais : Agrimony, Stickle-wort, Wild-tansy.

USAGES ET PROPRIÉTÉS. - Cultivé comme plante ornementale. - Les fleurs ne sont pas visitées par les abeilles pour la récolte du nectar. - Plante amère, astringente et vulnéraire ; les feuilles, on infusion, sont usitées contre la diarrhée, la dysenterie, les crachements de sang, les affections du foie et des reins. C'est aussi une plante détersive et résolutive, quelquefois employée en cataplasmes (Aigremoine et son, bouillis dans de la lie de vin) contre les foulures, les luxations, les tumeurs et les engorgements inflammatoires. La décoction des feuilles, à laquelle on ajoute du miel et du sirop de mûres, sert à préparer des gargarismes pour les affections de la gorge et contre les ulcères de la bouche. - La plante contient du tanin et une huile essentielle spéciale.


Flore de France page 7979