Violariées. (Violaceae). Viola. Violettes.
Viola kitaibeliana Schult. = Viola tricolor L. var. nemausensis Gaut. : Espèce protégée dans la Région Aquitaine.

Viola arvensis Murray. (Viola tricolore subsp. arvensis). Violette tricolor. Pensée sauvage.
Commun.
Localisation.
Habitats : Champs, prés, sables, rochers.
Fleurs mêlées de blanc, de violet ou de jaune, ou violettes ou jaunes.
Taille : 5 à 40 centimètres.
Fleurit du mois de mars à septembre.
Plante annuelle, bisannuelle ou vivace.


Viola tricolor L. 13119 Saint Savournin 2014-05-29 (mai).

Viola tricolor L. 13119 Saint Savournin 2014-05-29 (mai).

Viola tricolor L. 13119 Saint Savournin 2014-05-29 (mai).

Viola tricolor L. Plante annuelle, bisannuelle ou pérennante, glabrescente ou velue ; tiges de 5-40 cm., pluriflores ; feuilles ovales, oblongues ou lancéolées, crénelées ; stipules digitées-multipartites, à lobe terminal plus grand, foliacé ; fleurs blanches, jaunes, violettes ou mélangées de ces trois couleurs, petites ou grandes ; éperon court, dépassant peu ou point les appendices ; style droit, épaissi au sommet ; stigmate creusé en entonnoir ; capsule subtrigone, glabre. Plante extrêmement polymorphe.
NOMS VULGAIRES. - En français : Pensée. Pensée-des-champs ; Petite-Pensée ou Grosse-Pensée (suivant les formes), Violette-sauvage, Herbe-de-la-Trinité. En allemand : Stiefmütterchen, Siebenfarbenblume, Freysamkraut, Dreifaltigkeistkraut, Denkblümchen, Tag-und-Nacht-Blümchen, Ackerviole, Je-langer-je-lieber. En Suisse allemande : Stiefmutterli, Denkegli, Denkblümli. En flamand : Penseën, Groote-fleutte, Driekleurige-Viool, Mannekes-en-wuwekes (Pensée-de-jardin), Wilde-Pensée. En italien : Panze , Viola tricolore, Viola-di-tre-colori, Erba-della-Trinità, Suocera-e-nuora, Viola-farfalla, Pensè, Viola-renajola, Viola-segalina, Viola-del-pensiero, Jacea-officinale. En anglais : Heartsease, Pansy, Field-Pansy ou Garten-Pansy, Love-and-idle, Look- up-and-kiss-me, Cat's-face, Biddy's-eyes, Jack-behind-the-garten-gate.

USAGES ET PROPRIÉTÉS. - Les Pensées de jardin présentent des variétés très nombreuses; les unes semblent dériver originairement du Viola tricolor, d'autres paraissent issues de croisements entre sous-espèces du Viola tricolor, ou parfois de croisements avec le Viola cornuta. On distingue les « Pensées-à-grandes-fleurs. », les ensées-à-petites-fleurs », les « Pensées-à-grandes-macules » et parmi les « Pensées-anglaises » celles désignées sous le nom de Tufted-Pansy. On les cultive par semis ou par bouturage pour orner les jardins au printemps. Certaines variétés, notamment les 7 Tufted-Pansy, peuvent fleurir aussi pendant l'été. On cultive encore dans les jardins le Viola altaica Ker, espèce vivace, très voisine du Viola tricolor, sous le nom de « Pensée-vivace ». Certains auteurs pensent que toutes les autres Pensées de jardin dérivent de cette espèce ou de ses croisements avec le Viola tricolor. L'espèce sauvage est utilisée en médecine. La racine est vomitive. Toutes les parties de la plante sont amères et employées comme toniques, dépuratives, antiscrofuleuses; on les administre en tisane et souvent, on les associe au Séné.


Flore de France page 8330