Subulé. Atténué insensiblement en une pointe très aiguë. Flore de France page 72