Amaryllidées. (Amarylidaceae). Sternbergia. Sternbergie.

Sternbergia lutea Gawl. Sternbergie jaune.
Midi (très rare et subspontané).
Cartes des régions de France.
Habitats : Prés.
Fleurs jaunes.
Taille : de 0,1 à 0,4 mètre.
Fleurit du mois de septembre à octobre.
Plante vivace.
Fleurs de 4 à 5 c. de longueur, en entonnoir arrondi ; feuilles arrondies au sommet ; tige aplatie.


Sternbergia lutea Gawl. 13250 Saint-Chamas 2011-09-25 (sept.).

Sternbergia lutea Gawl. 13250 Saint-Chamas 2011-09-25 (sept.).

Sternbergia lutea Gawl. 13250 Saint-Chamas 2011-09-25 (sept.).

Sternbergia lutea Gawl. 13250 Saint-Chamas 2011-09-25 (sept.).

Genre : STERNBERGIA. STERNBERGIE (du nom de Gaspard Sternberg, botaniste allemand (1761-1838). - Dans ce genre, les 3 sépales et les 3 pétales sont égaux et soudés au-dessus de l'ovaire en un tube assez court. Les 6 étamines sont insérées à la gorge de la fleur; leurs anthères, fixées par le dos, sont mobiles. Le style mince est terminé par un petit stigmate à 3 lotes.

Sternbergia lutea Gawl. Sternbergie jaune. [Synonyme : Amaryllis lutes L.].

NOMS VULGAIRES. - En français: Amaryllis-jaune, Narcisse d'automne, Faux-Safran, Vendangeuse. En anglais : Winter-Daffodil, Yellôw-Star-flower. En allemand: Gelbe-amaryllis, Gelbe-Gewitter-blume, Herbstnarcisse. En flamand: Gele-Amaryllis. En italien: Zafferano-giallo, Pazzuomini.

USAGES ET PROPRIÉTÉS. - Cultivé comme plante ornementale. -Le bulbe est âcre et violemment purgatif.


Flore de France page 6850