Composées. (Asteraceae). Stenactis. Sténactis.

Erigeron annuus
Desf. (Stenactis annua). Sténactis annuelle.
Est, Sud-Est (naturalisé).
Localisation.
Habitats : Endroits humides.
Fleurs : pourtour roses, lilas rarement blanc, centre jaunâtre.
Taille : de 0,4 à 1,2 mètre.
Fleurit du mois de juillet à août.
Plante bisannuelle.
Feuilles d'un vert clair, rapprochées les unes des autres tout le long de la tige ; capitules en corymbe.


Erigeron annuus Desf.13120 gardanne 2008-06-30 (juin).

Erigeron annuus Desf.13120 gardanne 2008-06-30 (juin).

Genre : STENACTIS. STÉNACTIS (des mots grecs (sténos), étroit ; (actis), rayon ; les fleurs rayonnantes du pourtour des capitules sont étroites). - Ce genre est caractérisé de la manière suivante. Les fleurs en languette du pourtour de chaque capitule sont disposées sur une seule rangée, et ont la languette étroite ; les autres fleurs sont toutes en tube et à 5 dents au sommet.

Erigeron annuus. Desf. Sténactis à fleurs de pâquerette. [Synonymes : Stenactis annua Nees. ; Stenactis bellidiflora Braun ; Erigeron ramosus Britt., Sterns et Pogg. ; Dornicum ramosum Walter. ]. Plante bisannuelle de 3-10 dm., à tige dressée, rameuse au sommet, glabrescente; feuilles radicales longuement pétiolées, presque glabres, obtuses, à limbe obovale pourvu de dents grosses, obtuses, écartées ; les caulinaires inférieures rétrécies en pétioles, lancéolées, à dents écartées, les supérieures entières, lancéolées, aiguës ; involucre à folioles presque égales, lancéolées, très aiguës, poilues, scarieuses sur les bords ; soies de l'aigrette blanches, dimorphes ; capitules en grappes corymbiformes ; ligules blanches dépassant beaucoup les fleurs du centre jaunes, tubuleuses.

NOMS VULGAIRES. - En français : Aster-annuel. En allemand : Marienblütiger-Feinfstrahl, Massliebenblütiger-Feinfstrahl. En flamand : Zomerfijnstraal. En italien : Astraceli-margheritino. En anglais : Daisy-fleabane, Sweet-scabious, White-top.

USAGES ET PROPRIÉTÉS. - Médicament très estimé et très employé, dans l'Amérique du Nord, comme diurétique et contre la gravelle.


Flore de France page 7550