Cypéracées. (Cyperaceae). Scirpus. Scirpe.

Schoenoplectus lacustris L. (Scirpus lacustris). Scirpe des lacs. Jonc des tonneliers.
Commun.
Localisation.
Habitats : Endroits humides, eaux.
Fleurs rousses.
Taille : de 0,8 à 3 mètres.
Fleurit du mois de juin à juillet.
Plante vivace.

Schoenoplectus lacustris Palla. 13008 Marseille 2011-06-30 (juin).

Schoenoplectus lacustris Palla. 13008 Marseille 2011-06-30 (juin).

Schoenoplectus lacustris Palla. 13008 Marseille 2011-06-30 (juin).

Schoenoplectus lacustris Palla (tige en coupes : long et large). 13008 Marseille 2011-06-30 (juin).

Schoenoplectus lacustris Palla. Scirpe des lacs. [Synonyme: Scirpus lacustris L. ; Scirpus allissimus Gilib.]. Plante vivace de 1 à 3 mètres, verte, à souche épaisse rampante ; tiges robustes, arrondies, spongieuses, munies à la base de gaines souvent prolongées en limbe court en alêne (rarement long et rubané) ; épillets assez gros, brun ferrugineux, ovoïdes, nombreux, fascicules, en ombelle un peu latérale ou en tête non ou peu dépassée par la bractée qui continue la tige ; écailles émarginées-mucronées, ciliées, non ponctuées ; 3 stigmates ; 5-6 soies scabres dépassant l'akène gros, gris brun, subtrigone mucroné, lisse.


DESCRIPTION : Plante vivace de 1 à 3 mètres, verte, à souche épaisse rampante ; tiges robustes, arrondies, spongieuses, munies à la base de gaines souvent prolongées en limbe court en alêne (rarement long et rubané) ; épillets assez gros, brun ferrugineux, ovoïdes, nombreux, fascicules, en ombelle un peu latérale ou en tête non ou peu dépassée par la bractée qui continue la tige ; écailles émarginées-mucronées, ciliées, non ponctuées ; 3 stigmates ; 5-6 soies scabres dépassant l'akène gros, gris brun, subtrigone mucroné, lisse.

NOMS VULGAIRES. - En français : Jonc-d'eau, Grand-Jonc, Jonc-des-tonneliers, Jonc-des-chaisiers. En anglais : Bast, Bullrush, Black-Rush, Spurt-grass, Tall-Club-Rush. En allemand : Seebinse, Grosse-Weiherbinse, Teichsimse, Grosser Schilf. En italien : Giunco-di-palude, Nocco.

USAGES ET PROPRIÉTÉS. - La plante est parfois employée comme litière. La tige souterraine est astringente et diurétique.

Flore de France page 7939