Caprifoliacées. (Caprifoliaceae). Sambucus. Sureau.

Sambucus ebulus
L. Sureau Yèble. Petit Sureau.
Assez commun.
Localisation.
Habitats : Endroits incultes.
Fleurs blanches ou rougeâtres.
Taille : de 0,8 à 1,5 mètre.
Fleurit du mois de juin à août.
Plante vivace.


Sambucus ebulus L. 13011 Marseille La Valbarelle 2008-07-10 (juil.).

Sambucus ebulus L. 13011 Marseille La Valbarelle 2008-07-10 (juil.).

Sambucus ebulus L. 13011 Marseille La Valbarelle 2008-07-10 (juil.).

Sambucus ebulus L. 13011 Marseille La Valbarelle 2008-07-10 (juil.).

Sambucus ebulus L. 13011 Marseille La Valbarelle 2008-07-11 (sept.).

Sambucus ebulus L. Sureau Yèble. [Synonyme : Ebulum humile Gärke]. Plante vivace atteignant ou dépassant 1 mètre, glabre ou glabrescente, fétide, à souche rampante ; tige herbacée, annuelle, robuste, sillonnée, pleine de moelle blanche, simple ou peu rameuse ; feuilles à 7-11 folioles à peine pétiolulées, longuement lancéolées-acuminées, dentées ; stipules foliacées, ovales, inégales ; fleurs blanches ou rougeâtres en dehors, odorantes, disposées en large corymbe plan, à 3 branches principales ; corolle à lobes ovales-aigus ; anthères rouges ou violacées ; baies noires à la maturité.

NOMS VULGAIRES. - En français : Yèble, Petit-Sureau, Herbe-à-l'aveugle, Herbe-aux-yeux, Herbe-à-punaises. En allemand : Zwergklieder, Attich, Kraut-Holder, Attichholunder, Acken, Kraut-Holder, Ottich. En flamand: Kruidvlier, Hadig, Dwergvlier, Haddig. En italien : Ebulo, Ebbio, Sambuco-femmina, Sambuco-salvatico, Zambucco-erbaceo, Colore, Erba-nibbia Sambuchella. En anglais : Danwort, Dwarf-elder, Blood-hilder.

USAGES ET PROPRIÉTÉS. - Plante envahissante, nuisible par ses trop nombreux rejets. - Assez visité par les abeilles qui y recueillent un nectar parfumé. - Les fleurs sont sudorifiques, et les fruits sont purgatifs ; les feuilles sont employées extérieurement contre les rhumatismes ; la partie interne de l'écorce et les feuilles sont purgatives et ont été usitées contre l'hydropisie. - Les feuilles renferment un glucoside cyanogénétique voisin de la sambunigrine, du saccharose (jusqu'à 2,4 pour 100 de la substance séché), une huile essentielle spéciale dite «huile d'Yèble» en très petite proportion, ainsi que de l'acide palmitique. Les fruits contiennent de l'anthocyane et des acides valérianique et vinique. II existe dans les graines une huile grasse.


Flore de France page 7384