Graminées. (Gramineae ; Poaceae). Phleum. Phléole.

Phleum pratense subsp. pratense L. Phléole des prés.
Peu commun.
Localisation.
Habitats : Prés, champs, chemins.
Fleurs d'un vert pâle ou violacées.
Taille : de 0,2 à 0,6 mètre.
Fleurit du mois de mai à août.
Plante vivace.

Phleum pratense subsp. pratense L. Phléole des prés. [Synonyme : Phleum ciliatum Gilib]. Plante vivace, de 20-80 cm, glabre, à souche fibreuse gazonnante ; tiges dressées ou couchées-ascendantes, feuillées ; feuilles allongées, larges de 3-8 mm scabres, à gaines cylindriques ; ligule ovale ; panicule spiciforme longue de 3-15 cm, cylindrique, dense, verdâtre ou violacée ; glumes oblongues, tronquées en travers et brusquement rétrécies en arête droite 3-4 fois plus courte qu'elles, fortement ciliées sur la carène, à nervures latérales rapprochées ; glumelles de moitié plus courtes que les glumes, sans rudiment stérile. Polymorphe.

NOMS VULGAIRES. - En français: Fléole, Massette, Queue-de-rat, Timothée, Ivraie-du-Vexin, Gazon-d'Angleterre. En anglais : Timothy, Cat's-tail, Rat-tail. En allemand : Timotheegras, Wiesenlieschgras, Furhsschwanz, Kalzenschwanz, Kolbengras. En flamand: Doddegras, Kattestaartgras, Rattesteert,, Timothijgras. En italien: Codolina, Coda-di-Topo.

USAGES ET PROPRIÉTÉS. - La Phléole des prés est cultivée ; c'est une des meilleures plantes fourragères qui entrent dans la composition des prairies naturelles ; elle fournit un foin abondant, mais elle a l'inconvénient d'être tardive et ses fleurs se montrent à peine alors que les autres Graminées des prairies approchent de la maturité.


Flore de France page 8041