Papilionacées. (Fabaceae =Leguminosae). Légumineuses. Melilotus. Mélilot.

Melilotus altissimus Thuill. (Melilotus macrorhiza). Mélilot à grosse racine.
Assez commun.
Localisation.
Habitats : Prés, bord des rivières.
Fleurs jaunes.
Taille : de 0,8 à 1,8 mètre.
Fleurit du mois de janvier à septembre.
Plante bisannuelle ou vivace.

Melilotus altissimus Thuill. (partie haute de la plante). 13100 Saint-Antonin-sur-Bayon 2010-09-30 (sept.).

Melilotus altissimus Thuill. (partie basse de la plante). 13100 Saint-Antonin-sur-Bayon 2010-09-30 (sept.).

Melilotus altissimus Thuill. 13100 Saint-Antonin-sur-Bayon 2010-09-30 (sept.).

Melilotus altissimus Thuill. 13100 Saint-Antonin-sur-Bayon 2010-09-30 (sept.).

Melilotus altissimus Thuill. 13100 Saint-Antonin-sur-Bayon 2010-09-30 (sept.).

Melilotus altissimus Thuill. Mélilot à grosse racine. [Synonymes : Melilotus macrorhiza Pers. ; Melilotus officinalis Lam. (en partie) ; Trilolium allissimum Loisel.]. Plante bisannuelle ou pérennante, dressée, presque glabre, haute de 50 cm. à 1 m. 50 ; folioles étroites, linéaires ou oblongues, dentées ; stipules sétacées, presque entières ; fleurs jaunes, odorantes, en grappes longues et serrées, plus longues que la feuille ; pédoncules la plupart aristés ; pédicelles plus longs que le tube du calice à 5 nervures et non rompu par la gousse ; pétalestous égaux; gousse de 4-6 mm., pendante, pubescente, à la fin noire, ovale-acuminée, insensiblement atténuée, à bord supérieur aminci en carène aiguë, à faces ridées-réticulées ; 1-2 graines, ovales, fortement échancrées, ponctuées.

NOMS VULGAIRES. - En français : Grand-Mélilot, Grand Trèfle-jaune, Couronne-Royale, Trèfle-musqué, Mugle, Trèfle-des-sorciers, Triolet-odoriférant. En allemand : Hoher-Honigigklee Steinklee, Bärklee, Schotenklee. En flamand : Grootwortelige-Honigklauer. En italien : Meliloto-gigantesco, Trifoglio-odoroso, Pratello.

USAGES ET PROPRIÉTÉS. - Quelquefois, mais rarement, cultivé comme fourrage. -Très recherché par les abeilles pour l'abondant, nectar des fleurs. - Les fleurs distillées avec de l'eau, servent à fabriquer un parfum qui a l'odeur de foin coupé. -Plante résolutive, émolliente, calmante, sédative, antispasmodique. On l'emploie en infusion contre la dysenterie et les irritations intestinales. La plante fleurie est utilisée pour faire des emplâtres et des cataplasmes contre les rhumatismes et les tumeurs inflammatoires. En lotions, elle est appliquée comme résolutive, en collyre contre les inflammations des yeux; les graines sont usitées pour préparer des gargarismes. - La plante renferme une huile acide, le mélilotol, et diverses substances spéciales : la méliloline, la coumarine, l'acide mélilotique et l'acide coumarique.


Flore de France page 7511