Labiées. (Labiatae). Galeopsis. Galéopsis.

Galeopsis angustifolia Ehrh. ex Hoffm. subsp. angustifolia. Galéopsis à feuilles étroites.
Peu commun.
Cartes des régions de France.
Habitats : Champs, endroits incultes.
Fleurs roses ou blanches.
Taille : de 0,2 à 0,4 mètre.
Fleurit du mois de juillet à octobre.
Plante annuelle.


Galeopsis angustifolia Ehrh. ex Hoffm. subsp. angustifolia. 13080 Luynes Valabre 2010-10-30 (oct.).

Galeopsis angustifolia Ehrh. ex Hoffm. subsp. angustifolia. 13080 Luynes Valabre 2010-10-30 (oct.).

Galeopsis angustifolia Ehrh. ex Hoffm. subsp. angustifolia. 13080 Luynes Valabre 2010-10-30 (oct.).

Galeopsis angustifolia Ehrh. ex Hoffm. subsp. angustifolia. 13080 Luynes Valabre 2010-10-30 (oct.).

Genre : GALEOPSIS. GALÉOPSIS (du mot latin: galea, casque; et du mot grec: (opsis), aspect; corolle en forme de casque). En allemand: Hanfnessel. En flamand: Hennepnetel. En anglais: Hemp-Nettle. - Les plantes de ce genre ont un calice plus ou moins en forme de cloche, parcouru par 5 ou 10 nervures longitudinales, à dents plus ou moins inégales terminées chacune par une épine; le tube de la corolle, dépourvu d'anneau de poils en dedans, est plus long que le calice, en forme d'entonnoir et présente deux renflements coniques qui font saillie à la base du lobe médian de la lèvre inférieure; la lèvre supérieure de la corolle est entière, voûtée en forme de casque, poilue extérieurement; la lèvre inférieure est divisée en trois lobes dont le médian est plus grand.

NOMS VULGAIRES. - En français: Chambreule, Chambre-folle, Charriette-sauvage, Crapaudine-des-champs, Ortie-rouge, Filasse-bâtarde. En anglais: Red-Hemp-Nettle, Holy-Hemp, Iron-wort. En allemand : Acker-Hanfnessel, Ackerdaun, Feldeisenkraut, Kornwut. En flamand: Raai En italien. Gallinaccia, Gallinella.

USAGES ET PROPRIÉTÉS. - Mauvaise herbe des champs, à détruire. - Très rarement utilisé dans la culture ornementale. Les abeilles visitent les fleurs et y trouvent un nectar d'excellente qualité; en plusieurs contrées, cette espèce constitue une ressource assez importante pour les abeilles, après la moisson. Plante anticatarrhale et qui a été utilisée autrefois contre la phtisie. - Une analyse des cendres a donné, pour cent: 24,9 de chaux; 18,7 d'acide phosphorique; 13,8 de soude; 13,6 de silice; 11,3 de magnésie; 6,8 de potasse; 4,3 d'acide sulfurique; 4,7 de sesquioxyde de fer; 2 de chlore.


Flore de France page 8251