Convolvulacées. (Convolvulaceae). Convolvulus. Liseron.

Convolvulus arvensis L. Liseron des champs.
Très commun.
Localisation.
Habitats : Haies, champs.
Fleurs blanches ou roses.
Taille : variable.
Fleurit du mois de juin à août.
Plante vivace.

Convolvulus arvensis L. 13119 Saint Savournin 2005-05-31 (mai).

Convolvulus arvensis L. 13119 Saint Savournin 2005-05-31 (mai).

Convolvulus arvensis L. Liseron des champs. Plante vivace de 20 cm. à 1 mètre, verte, glabre ou pubescente, à souche grêle, longuement traçante ; tiges couchées ou volubiles-grimpantes, faibles, anguleuses ; feuilles petites, sagittées ou hastées, obtuses ou subaiguës, entières, pétiolées, à oreillettes divergentes et plus ou moins aiguës ; fleurs blanches ou roses, d'environ 2 cm., solitaires ou géminées sur des pédoncules axillaires grêles, plus longs que la feuille ; bractées linéaires, éloignées de la fleur ; calice glabre, à lobes ovales-arrondis ; corolle 4-5 fois plus longue que le calice, glabre ; capsule réfléchie, glabre.

NOMS VULGAIRES. - En français : Vrillée, Petit-Liseron, Liseron-des-champs, Clochette-des-blés, Bédille, Liseret, Liset, Lisette, Vrillet, Petite-Vrillée, Vroncelle. En allemand: Ackerwinde, Klein-Windkraut, Windeglöckchen, Wegwinde. En flamand : Akkerwinde, Kleine-Winde, Klokjes-Winde, Windsel. En anglais : Small-Bind-weed, Bell-bind, Rope-weed. En italien: Erba-leprina, Viluechio-minore, Viticchio.

USAGES ET PROPRIÉTÉS. - Les bestiaux, mais surtout les porcs et les lapins consomment volontiers cette plante. - Les tiges de Liseron mêlées au lin mal trié en constituent une impureté. On remarque des raies brunes sur des pièces de toile faites avec ce lin mal trié; ces raies sont dues aux tiges de Liseron qui ont produit des fils ne blanchissant jamais. - Cette espèce est une mauvaise herbe très difficile à détruire; on ne parvient à s'en débarrasser que par des labours profonds et renouvelés. - Cultivé comme plante ornementale pour garnir les suspensions. Les fleurs sont plus ou moins visitées par les abeilles qui y récoltent un nectar de bonne qualité. - Plante vulnéraire, constituant un purgatif doux; a été utilisée contre les hydropisies.


Flore de France page 7266