Composées. (Asteraceae). Cnicus. Cnicaut.

Cnicus benedictus
L. Cnicaut béni. Chardon béni.
Région méditerranéenne.
Cartes des régions de France.
Habitats : Champs, endroits incultes.
Fleurs jaunes.
Taille : de 0,2 à 0,5 mètre.
Fleurit du mois de mai à juillet.
Plante annuelle.
Feuilles toutes couvertes de nervures blanches en forme de réseau, les inférieures assez profondément divisées ; tige velue laineuse, dressée et rameuse.



Genre: CNICUS. CNICAUT (du nom grec (knècos), désignant une sorte de chardon). - Ce genre est caractérisé de la façon suivante. Les bractées extérieures de l'involucre, beaucoup plus grandes que les autres et assez semblables aux feuilles supérieures, sont vertes, larges, plus ou moins découpées, bordées de petites épines sur tout leur pourtour, et entourent le capitule en le dépassant; les bractées intérieures de l'involucre sont terminées chacune par une longue pointe piquante.

Cnicus benedictus L. Cnicaut béni [Synonymes : Calcitrapa lanuginosa Lam.; Benedicta officinalis Bernh.; Carbenia benedicta Adans.].

NOMS VULGAIRES. - En français : Chardon-béni, Chardon-bénit, Safran-sauvage. En allemand : Benedikt, Cardobenedicte, Bernhardinerkraut, Spinnendistel, Heildistel. En alsacien : Cardobenedictenkraut. En flamand : Gezegende-Distel, Benediktenwortel. En italien : Cardo-benedetto, Cardo-santo, Scarline, Erba-turca. En anglais : Blessed-thistle, Blessed-centaury, Virgin-Mary's-thistle.

USAGES ET PROPRIÉTÉS. - Cultivé comme plante ornementale pour décorer les endroits rocailleux et agrestes. - Les tiges peuvent être utilisées dans la fabrication de la bière. Plante très estimée dans la médecine populaire: amère, digestive, stomachique, anticatarrhale, antihystérique, employée contre l'hypocondrie ; les fruits sont usités contre la pleurésie ; la racine est sudorifique et fébrifuge.


Flore de France page 7688