Labiées. (Labiatae). Lamiaceae. Betonica. Bétoine.
Stachys officinalis Trevis. (Betonica officinalis). Bétoine officinale.
Commun.
Localisation.
Habitats : Bois, prés.
Fleurs roses ou blanches.
Taille : de 0,2 à 0,6 mètre.
Fleurit du mois de juin à septembre.
Plante vivace.


Stachys officinalis Trévisan. 13119 Saint Savournin 2007-07-04 (juil.).

Stachys officinalis Trévisan. 13119 Saint Savournin 2007-07-04 (juil.).

Genre : BETONICA. BÉTOINE (des mots latins: vere tonica, vraiment tonique; propriétés de l'espèce la plus répandue). En allemand Betonie. En flamand: Betonie. En anglais: Betony. En italien: Betonica. - Les plantes de ce genre ont un calice à dents peu inégales, terminées en une courte épine, et dont le tube est parcouru par 5 ou 10 nervures longitudinales.


Stachys officinalis Trevis. Bétoine officinale [Synonymes : Betonica officinalis L. ;Stachys Betonica Benth.; Stachys officinalis Trevis.]. Plante vivace de 20-60 cm., velue au moins à la base, dressée ou ascendante  ; feuilles pétiolées, oblongues en coeur, fortement nervées-réticulées, régulièrement crénelées, vertes, velues ou glabres, les florales inférieures réduites et n'égalant pas la moitié de l'épi ; fleurs purpurines, en épi compact ou interrompu ; calice tubuleux en cloche, velu ou glabrescent, faiblement nervé, à dents lancéolées-aristées, à peine ou le double plus courtes que le tube ; corolle d'environ 18 mm., à tube saillant, sans anneau de poils, à lèvre supérieure entière, pubescente, dépassant beaucoup les étamines.

NOMS VULGAIRES. - En français: Bétoine, Bétoine-pourpre. En allemand: Betonie, Rote-Betonie, Belonienziest. En flamand: Betonie, Gewone-Betonie. En anglais: Bishopswort, Betony, Purple-Betony. En italien: Betonica.

USAGES ET PROPRIÉTÉS. - Dans les campagnes, on fume quelquefois les feuilles de cette espèce en guise de tabac. La plante teint en brun les laines imprégnées d'une légère dissolution de sels de bismuth. - Parfois cultivé comme plante ornementale. Les fleurs sont peu ou pas visitées par les abeilles. - La plante entière est âcre, vulnéraire, sternutatoire, stimulante, tonique, apéritive, anticatarrhale; les parties souterraines sont un peu amères, émétiques, purgatives.

Flore de France page 7953