Crucifères. Cruciferae. (Brassicaceae). Barbarea. Barbarée.

Barbarea vulgaris R. Br. Barbarée vulgaire.
Commun.
Cartes des régions de France.
Habitats : Endroits humides.
Fleurs d'un jaune plus ou moins vif.
Taille : 0,2 à 0,8 mètre.
Fleurit du mois d'avril à août.
Plante bisannuelle ou vivace.
Plante ordinairement sans poils ou presque sans poils ; tiges plus ou moins canneléées ; fruits sur des pédoncules relativement très courts, étalés-dressés.


Barbarea vulgaris R. Br. in Aiton fil. 13008 Marseille Bord Huveaune 2009-04-21 (avr.).

Barbarea vulgaris R. Br. in Aiton fil. 13008 Marseille Bord Huveaune 2009-04-21 (avr.).

Barbarea vulgaris R. Br. in Aiton fil. 13008 Marseille Bord Huveaune 2009-04-21 (avr.).

Barbarea vulgaris R. Br. in Aiton fil. 13008 Marseille Bord Huveaune 2009-04-21 (avr.).

Barbarea vulgaris R. Br. in Aiton fil. 13008 Marseille Bord Huveaune 2009-04-21 (avr.).

Genre : BARBAREA. BARBARÉE (de Barbara; dédié à Sainte-Barbe). En allemand : Barbarakraut. En flamand : Barbarakruid. En italien : Barbarea. En anglais : Wintercress. Les plantes de ce genre ont un fruit allongé, à valves convexes, portant chacune une seule nervure principale allant d'un bout à l'autre; les graines sont disposées sur un seul rang dans chaque loge. Les 2 stigmates sont presque réunis ou complètement réunis en un seul.

Barbarea vulgaris R. Br. Barbarée vulgaire. [Synonyme: Erysimum Barbarea L.).

NOMS VULGAIRES. - En français : Herbe-de-la-Sainte-Barbe, Barbarée, Girarde-jaune, Julienne-jaune. En allemand : Barbenkraut, Barbenhederich, Rapunzel. En flamand : Winterkersse, Steenkruid. En italien : Barbarea, Erba-Barbara, Erba-Santa-Berbera; Ruccola-palustre. En anglais : Wintercress, Landcress.

USAGES ET PROPRIÉTÉS. - Parfois cultivé comme plante potagère (surtout la sous-espèce B. praecox), et utilisé comme le cresson. - Une variété à fleurs doubles est cultivée dans les jardins sous le nom de Julienne-jaune; on en cultive aussi une variété à fleurs doubles. - Les abeilles visitent les fleurs de ces plantes. A été employé comme antiscorbutique et apéritif; macérée dans l'huile d'olive, la plante donne un excellent baume pour les blessures. - On a extrait de la sous-espèce B. praecox un glucoside qui se trouve aussi dans le Nasturtium officinale et nommé nasturtiine.


Flore de France page 8243